Livraison au sein de l'U.E. uniquement
français fr
  • English en
  • français fr
  • 日本語 ja
Livraison au sein de l'U.E. uniquement
français fr
  • English en
  • français fr
  • 日本語 ja
Panier 0

Lettres d'un Kuramoto vol.498: "Pour ceux qui s'efforcent de devenir un maître-buveur".

Pour ceux d'entre vous qui m'ont lu dernièrement, voici quelques conseils d'un Kuramoto.

Si vous n'êtes pas sûr de pouvoir boire une bouteille de saké traditionnelle d'1.8 litre en 3 ou 4 jours, évitez d'acheter une bouteille de cette taille. Préférez plutôt les bouteilles de saké de 720ml ou 300ml car la surface du saké dans la bouteille sera exposée à moins d'oxygène et ne s'oxydera donc pas autant.

Mettez la bouteille de saké au réfrigérateur lorsque vous avez fini de le boire. Bien sûr, vous pouvez facilement stocker une bouteille de saké de 1,8 litre dans le réfrigérateur, mais vous devez également tenir compte de toutes les autres denrées périssables à y stocker. À ce stade, une grave guerre civile concernant le réfrigérateur pourrait éclater à tout moment, et bien sûr, l'équipe des buveurs de saké perdra probablement lamentablement. C'est pourquoi les bouteilles de petite taille sont également préférables à cet égard.

Malgré cela, beaucoup de gens pourraient dire qu'une bouteille de saké de 1,8 litre est finalement moins chère que les petites bouteilles, mais en termes de qualité, ce n'est pas tout à fait vrai.

Il y a des fois où j'ai commandé une bouteille de Dassai dans un izakaya ou autre et où j'ai pensé : " Eh bien, c'est un peu décevant ". Puis, lorsque j'en commande une autre, je me dis : "Oh, Dieu merci, c'est la vraie saveur et le vrai arôme du saké Dassai".

Alors quelle est la différence entre ces deux bouteilles ? Eh bien, la première bouteille a été ouverte il y a un certain temps et il n'en restait qu'un peu dans la bouteille. La deuxième bouteille vient d'être ouverte à ce moment-là.

Nous avons fait toutes sortes d'expériences au fond de nos montagnes. Si vous laissez environ 180 ml de saké dans une bouteille de 1,8 l dans le réfrigérateur pendant plus d'une semaine, il est clair que le saké à l'intérieur va s'oxyder. Vous pouvez donc facilement imaginer ce qui se passera si vous laissez cette bouteille à température ambiante.

C'est pourquoi boire une bouteille de saké traditionnelle de 1,8 litre à la maison n'est pas vraiment "moins cher", si l'on considère l'argent dépensé et la qualité du saké que vous obtiendrez.

Je vous recommande donc d'acheter une petite bouteille. Si 300 ml est encore trop petit pour vous, vous pouvez acheter une bouteille de 720 ml et en déguster une partie le premier jour. Ensuite, mettez-la au réfrigérateur telle quelle. Si vous passez à une bouteille de 180 ml comme la personne qui m'a écrit la dernière fois, c'est encore mieux, mais nous savons tous que parfois nous ne sommes pas assez motivés pour aller jusque-là. 

Maintenant, j'ai une faveur à vous demander. Je voudrais que vous puissiez profiter autant que possible de la même qualité de saké. Pour cela, il faut qu'il soit parti dans la semaine. Ce qu'il faut éviter, c'est qu'il ne reste qu'un verre dans la bouteille et qu'elle reste longtemps au réfrigérateur.

Bien sûr, il arrive que l'on ait envie de déguster du vin ou du shochu, ou même de passer une journée sans boire. Parfois, vous vous arrêtez dans un magasin de spiritueux sur le chemin du retour, et ils vous recommandent de savoureux Toyo Bijin ou un Kaiun.

Parfois, les choses ne se passent pas comme on le voudrait, n'est-ce pas ? Dans ce cas, vous pouvez toujours utiliser les restes de saké pour cuisiner. Certaines personnes pensent que c'est du gaspillage d'utiliser du bon saké pour cuisiner, mais croyez-moi : ce n'est pas du gaspillage.

Vous pouvez aussi le mélanger avec de la sauce soja pour vos sashimis ! Je déteste être né à Yamaguchi, où la sauce soja locale est juste trop sucrée. J'ai essayé de trouver une sauce soja qui ne soit pas trop sucrée, mais quand j'y arrive, elle est trop épicée. Je mélange donc parfois environ un tiers de ce reste de saké avec de la sauce soja et c'est absolument parfait pour les sashimis de poisson blanc.

C'est le genre de chose qui permet aux buveurs occasionnels ne se souciant pas de "maîtriser leur consommation de saké", de profiter de la vie de manière amusante et délicieuse. Encore une fois, il faut s'appliquer à apprécier la vie, sans quoi c'est la gâcher. Même s'il s'agit simplement de mettre ce que vous avez cuisiné dans de beaux plats plutôt qu'autre chose. Si vous prenez un bon saké avec votre verre préféré, l'expérience en sera plus riche.

 

"Il n'y a pas assez de farine de riz"

En passant, il n'y a pas assez de farine de riz. Dassai n'utilise que du riz Yamada Nishiki qui a été poli à 35% de son poids en moyenne. En d'autres termes, nous produisons environ 6.000 tonnes de farine (de son) de riz en moyenne. À cause du coronavirus, nous avons réduit la quantité de saké produite en avril et en mai, ce n'est donc pas une surprise si nous n'avons pas assez de farine.

Une grande partie de celle-ci est achetée par des grands fabricants de produits alimentaires pour être utilisée comme ingrédient pour le mirin et d'autres aliments. Heureusement, ces dernières années, les gens semblent enfin comprendre la supériorité de la farine de Yamada Nishiki en tant qu'ingrédient alimentaire, et le prix unitaire est maintenant plus de trois fois supérieur à ce qu'il était auparavant.

Nous en sommes vraiment reconnaissants, mais malgré cela, nous n'en avons plus...



Article précédent Article suivant


Laissez un commentaire